Plus de cheffes dans les PME

Les femmes ont souvent plus de chances de faire carrière dans les PME. Pourquoi ?

Catharina Cramer dirige la brasserie Warsteiner depuis 2006.
Catharina Cramer dirige la brasserie Warsteiner depuis 2006. dpa

Plus l’entreprise est petite et plus les chances d’y faire carrière sont grandes pour les femmes. C’est ainsi que l’on peut résumer la quintessence d’une étude actuelle sur le thème des « Femmes à la direction d’entreprise », réalisée par la société de conseil Ernst & Young (EY).

Combien de femmes dirigent des entreprises ?

Dans les conseils d’administration allemands, la présence de femmes n’est toujours pas évidente mais leur nombre augmente : dans les 160 groupes cotés aux index boursiers Dax, MDax et SDax, 61 managers de sexe féminin travaillaient au 1er janvier 2019 au conseil d’administration, soit 11 femmes de plus qu’en 2018. Les conseils d’administration des entreprises cotées au Dax ont un pourcentage de 15 % de femmes, celles cotées au MDax n’en ont que 8 % et celles cotées au SDax 5 %. Les PME, par contre, en ont par contre 17 %, les plus petites d’entre elles ayant même 18 % de femmes directrices.

Pourquoi les PME sont-elles meilleures ?

Les entreprises de plus petite taille sont plus créatives pour attirer des personnes qualifiées, estime Elfriede Eckl, partenaire chez EY. « En outre, dans nombre d’entreprises de cette taille, dirigées par une famille, les femmes, les filles et les petites-filles sont formées d’emblée à la responsabilité entrepreneuriale. »

Quels sont les obstacles que rencontrent les femmes managers ?

« Les causes sont multiples », dit Elfriede Eckl, d’EY. Elle cite surtout la compatibilité de la vie familiale et professionnelle. Les femmes ne sont également pas suffisamment promues dans nombre d’entreprises. Et « il y a trop peu d’exemples féminins ».

Qui a réussi, quels sont les exemples ?

L’exemple le plus connu de femme PDG d’une grande entreprise est Angela Titzrath qui dirige depuis 2017 la société Hamburger Hafen und Logistik AG (HHLA), cotée en Bourse. La femme la plus connue dans les PME est Catharina Cramer, cheffe de la brasserie Warsteiner, qui a repris l’entreprise à la suite de son père en 2006.

 

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: