Des trains numériques et des planificateurs d’itinéraires intelligents

Les concepts de mobilité modernes misent aussi sur les solutions numériques. Nous vous présentons deux approches allemandes riches d’avenir.

Des approches innovantes pour la mobilité de demain
Des approches innovantes pour la mobilité de demain picture alliance/dpa

La numérisation et l’utilisation intelligente des données peuvent contribuer de manière significative à la mobilité de demain. En Allemagne, ce potentiel est déjà exploité dans nombre de villes et de régions pour rendre les transports plus sûrs, plus efficaces et plus durables. Nous vous présentons deux idées distinguées en 2021 par le Prix allemand de la mobilité.

Un R.E.R. numérique à Hambourg

Le premier train automatisé sur les rails allemands roule dans la ville hanséatique. Les premiers trains de ce type ont été présentés en octobre 2021 à Hambourg lors du congrès de l’ITS, le plus grand rendez-vous professionnel de la mobilité intelligente au monde. Les trains, circulant entièrement en automatique et commandés numériquement, roulent sur des lignes construites à cet effet. Ils circulent largement de manière autonome, un conducteur ou une conductrice n’intervenant qu’en cas de problème. On prévoit de les faire rouler sur d’autres trajets, le modèle hambourgeois pourrait devenir le calque de projets similaires dans d’autres villes.

Les R.E.R numériques consomment moins d’énergie, peuvent rouler à une cadence plus rapprochée et, ainsi, transporter plus de passagers. Le projet est une coopération entre la ville hanséatique de Hambourg, les chemins de fer allemands (DB) et Siemens Mobility. Le P.D.G. de DB, Richard Lutz, voit dans le R.E.R. numérique « une clé de la transition dans les transports ».  

Une navigation efficace pour les camions

L’Allemagne est le plus grand pays de transit en Europe et le nombre de camions sur les routes allemandes est à l’avenant. Or les camions ne peuvent pas emprunter toutes les routes. Une rue peut être trop étroite, un pont trop bas. On peut éviter le ralentissement soudain des camions quand on connaît mieux le trajet. C’est pourquoi le projet SEVAS propose un système dans lequel les communes peuvent entrer les données correspondantes, allant de la hauteur des ponts aux axes prioritaires pour les camions. Ces données sont ensuite mises à la disposition des fabricants de cartes et des services de navigation. Mais ce projet n’existe actuellement qu’en Rhénanie du Nord-Westphalie. 

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: