Le véhicule de transport de demain

La conduite autonome est un grand composant de la transition dans les transports. Nous vous présentons le concept de véhicule U-Shift, riche d’avenir.

L’U-Shift du DLR : le véhicule de transport de demain
L’U-Shift du DLR : le véhicule de transport de demain DLR

Les camions, les bus et les voitures sans conducteur ne sont plus une lointaine vision. Les chercheuses et les chercheurs travaillent intensément à faire entrer la conduite autonome dans notre quotidien. En 2021, le gouvernement fédéral a créé la base légale permettant la conduite autonome sous certaines conditions.

 La conduite autonome est un grand composant de la mobilité de demain, notamment quand la circulation augmente. Selon le ministère fédéral des Transports, le transport des personnes devrait augmenter de 13 % d’ici à 2030 et celui des marchandises de 38 %. Les véhicules autonomes pourraient favoriser la fluidité de la circulation et, ainsi, faciliter le transport. Un concept innovant et prometteur fait actuellement l’objet de recherches au Centre aérospatial allemand (DLR) : U-Shift.

Des capsules à fort potentiel

Les recherches à l‘Institut de conception de véhicules au DLR misent sur une solution souple séparant le module moteur et une capsule de transport. « L’idée est de pouvoir utiliser le véhicule 7/24 en l’adaptant à différents usages », explique le directeur du projet Marco Münster. La forme en U de l’unité motrice possède une fonction de levage intégrée et peut charger différents modules selon les trajets. Cela peut être une capsule cargo pour les marchandises ou une capsule passagers pour les transports en commun.

Les usagers potentiels ont pu tester U-Shift au salon automobile international IAA. Ils se sont aussi intéressés à ce que des concepts de transport comme U-Shift signifient pour l’emploi puisqu’on n’aurait plus besoin de conducteurs, se souvient Marco Münster, le directeur du projet. Il rappelait que des emplois nouveaux seraient créés : il faut entretenir l’U-Shift et le surveiller depuis des centres de contrôle.

Le développement de nouveaux concepts de véhicules est loin d’être achevé. Les prochaines étapes portent sur l’amélioration des capteurs, indispensable pour la commande des véhicules. L’U-Shift doit en outre être testé en conditions réelles. Le projet actuel court jusqu‘en 2024. Marco Münster espère que les résultats seront une véritable valeur ajoutée pour la société : « Avec ces développements, nous voulons soutenir l’industrie. »

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: