Un bel élan malgré la crise du coronavirus

La pandémie modifie le comportement des gens. Lisez ici quels secteurs ont connu un essor avec elle.

Altlandsberg – un vendeur de cycles habite ici.
Altlandsberg – un vendeur de cycles habite ici. picture alliance

Que ce soit le confinement, les interdictions de voyager ou la fermeture des frontières : la pandémie du coronavirus et ses conséquences ont massivement modifié notre comportement. Elle a extrêmement nui à nombre de secteurs économiques mais certains en ont profité. Les trois secteurs gagnants :

1. Le commerce de cycles

Avant même la crise du coronavirus, le secteur des deux-roues se portait bien, les vélos électriques se vendant de plus en plus. Avec plus de loisirs chez soi et moins de voyages à l’étranger, la tendance - précieuse au niveau écologique – du vélo s’est fortement accentuée :  3,2 millions de bicyclettes ont été vendues au premier semestre en Allemagne, soit 19 % de plus qu’à la même période en 2019 ; 1,1 million d’entre elles étaient électriques. Le secteur s’attend même pour les vélos-cargos à une hausse de 50 % pour atteindre 43.600 vélos de ce type.

2. Les magasins de bricolage

Le fait soi-même est de mise – au grand bonheur des magasins de bricolage.
Le fait soi-même est de mise – au grand bonheur des magasins de bricolage. picture alliance/dpa

Planter un clou, repeindre un mur ou planter des fleurs – le faire soi-même est à la mode en Allemagne. Et d’autant plus qu’une très grande partie du temps libre se passe chez soi. Un nombre croissant de bricoleurs se rendent donc dans les magasins de bricolage, rêvent devant des outils onéreux, achètent pinceaux et peinture ou étudient les manuels de plantation d’espèces exotiques. Le résultat : le chiffre d’affaires des magasins de bricolage allemand a augmenté en moyenne de plus de 15 % au premier semestre 2020.

3. Les camping-cars

Les camping-cars sont plus demandés que jamais en Allemagne – leur salon à Düsseldorf.
Les camping-cars sont plus demandés que jamais en Allemagne – leur salon à
Düsseldorf.
picture alliance/dpa

Une partie du secteur touristique, pourtant durement touché, a connu une forte hausse : le camping et le caravaning ont augmenté. Jusqu’au mois de novembre, les camping-cars ont été vendus à 39,9 % de plus qu’au cours des dix premiers mois de 2019. Et cette année avait déjà été la meilleure dans l’histoire du camping-car en Allemagne.  Les caravanes connaissaient également une hausse d’environ 6 %.

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: