Un acteur global

Pourquoi l’économie allemande réussit-elle si bien à l’international ? Les produits sont bons, évidemment. Mais les cinq facteurs suivants ont aussi leur importance.

Le port de Hambourg, une porte sur le monde
Le port de Hambourg, une porte sur le monde 123rf/Thomas Lukassek

Des cadres internationaux pour des décisions perspicaces

Les P.D.-G. des grands groupes allemands sont toujours plus internationaux. Cela apporte un regard différent dans les directions. Actuellement, des patrons étrangers dirigent 7 des 30 entreprises cotées à la Bourse allemande : Adidas (Kasper Rorsted, Danemark), Fresenius Medical Care (Rice Powell, Etats-Unis), Henkel (Hans Van Bylen, Belgique), Linde (Steve Angel, Etats-Unis), SAP (Bill McDermott, Etats-Unis) et Wirecard (Markus Braun, Autriche). Depuis mai 2019, le Suédois Ola Källenius dirige en outre le groupe Daimler AG.

De nombreux salariés autochtones pour être proches du client

Le nombre de salariés des entreprises allemandes à l’étranger augmente continuellement. Les entreprises ayant une participation allemande employaient fin 2018 quelque 7,6 millions de personnes à l’étranger, ce nombre devrait passer à 7,8 millions fin 2019. L’Allemagne est ainsi implantée dans les marchés et proche des clients. Volkswagen compte à lui seul 371.767 salariés à l‘étranger – soit plus de la moitié de tous les salariés du groupe.

Des « hidden champions » pour une excellente qualité

L’Allemagne a le plus grand nombre de « hidden champions ». Ces PME sont les leaders internationaux sur des marchés de niche mais relativement inconnues en-dehors de leur secteur. Selon des estimations, il y a en Allemagne 1.300 « hidden champions » sur 2.700 dans le monde. Il s’agit souvent d’entreprises familiales comme Sennheiser (microphones, casques audio) ou Sto (matériaux de construction).

Des représentations à l’étranger pour un réseau performant

Les chambres allemandes du commerce extérieur (AHK) forment un réseau toujours plus dense et défendent les intérêts économiques allemands à l’étranger. Ces associations volontaires d’entreprises allemandes et du pays hôte comptent plus de 50.000 entreprises membres sur plus de 140 sites dans 92 pays. En 2018, de nouvelles AHK sont venues sont venues s’y ajouter, en Tanzanie, au Sri Lanka et à Cuba.

Des salons à l’étranger pour prendre pied sur le marché

Les salons allemands à l’étranger sont des tremplins importants vers de nouveaux marchés. Chaque année, quelque 300 salons se déroulent dans des régions en expansion, notamment. Messe Frankfurt organise à elle seule plus de 100 foires et salons à l’étranger.

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: