L’Allemagne, pays de l’industrie : six chiffres importants

Bien plus que dans d’autres pays, l’industrie est en Allemagne à la base de la croissance et de la prospérité. Un aperçu des principaux chiffres.

L’Allemagne, pays de l’industrie
BASF SE

Valeur ajoutée brute de l’industrie manufacturière

23,4 pour cent était en 2017 la participation de l’industrie manufacturière à la valeur ajoutée brute en Allemagne. Par comparaison, le pourcentage était de 12,7 en France et de 10,1 en Grande-Bretagne.

Chiffre d’affaires de l’industrie

1.893 milliards d’euros est le chiffre des ventes réalisées par les entreprises de l’industrie manufacturière en 2017. La construction automobile arrivait en tête avec 425 milliards d’euros.

Emplois dans l’industrie

6,2 millions de personnes travaillaient en 2017 en Allemagne dans 45.308 entreprises industrielles ayant 20 ou plus d’employés – ce qui est supérieur à la population du Danemark.

Les principaux secteurs industriels en Allemagne

4 secteurs dominent l’industrie en Allemagne : l’automobile, la construction mécanique l’industrie chimique et l’industrie électrique. Les global payers sont Volkwagen, Daimler, BMW (tous dans la construction automobile), BASF (chimie) et Siemens (secteur électrique). Les PME marquent le secteur de la construction mécanique.

Taux d’exportation de l’industrie

48,4 pour cent est le taux d’exportation de l’industrie. Cependant les constructeurs automobiles allemands produisent deux fois plus d’automobiles à l’étranger qu’en Allemagne.

Investissements dans la recherche

53,4 milliards d’euros est le montant que l’industrie manufacturière a investi en 2016 dans la recherche et le développement. Le reste de l’économie atteignait 9,5 milliards d’euros.

© www.deutschland.de