Comment on travaille en Allemagne

De 9 à 17 heures au bureau ? C’est le passé. Vous découvrirez ici quelles possibilités il existe en Allemagne en plus d’un emploi classique à temps complet.

Lieu de travail pour indépendants : un espace de « coworking » à Berlin
Lieu de travail pour indépendants : un espace de « coworking » à Berlin dpa

La vie professionnelle en Allemagne a davantage de facettes qu’il y a encore 20 ou 30 ans. Les styles de vie évoluant, les formules souples de travail prennent de l’importance.

Travail à temps partiel

Quiconque a travaillé au moins six mois dans une entreprise de plus de 15 salariés a le droit de réduire son temps de travail hebdomadaire. Aujourd’hui, environ 15 millions d’Allemands travaillent à temps partiel – c’est plus du double qu’il y a 20 ans. Une raison en est que davantage de femmes ayant des enfants recommencent à travailler à temps partiel. Le problème est que beaucoup d’entre elles restent « prisonnières » de ce temps partiel parce que, par la suite, elles n’obtiennent plus d’emploi à plein temps. C’est pourquoi, à partir de 2019, une nouvelle loi sur la reprise de l’emploi à plein temps entre en vigueur.    

Anna Kaiser (à gauche) et Jana Tepe de Tandemploy font la promotion du job-sharing.
Anna Kaiser (à gauche) et Jana Tepe de Tandemploy font la promotion du job-sharing.
dpa

Job-sharing

Deux collègues se partagent un poste, le salaire, les tâches et le temps de travail. On ne dispose pas de chiffres actuels sur l’évolution du job-sharing en Allemagne. Lors d’un sondage du portail Tandemploy, environ 85 pour cent des firmes interrogées ont considéré que ce modèle était positif.  

 

Free-lance

Pas d’employeur ni de temps de travail fixes : les indépendants travaillent de manière autonome et doivent veiller eux-mêmes à leur protection en matière de santé, de retraite, d’indemnité maladie et de chômage. Selon les indications de la fédération allemande des indépendants (Bundesverband der Freien Berufe), on comptait début 2017 environ 1,4 million de travailleurs indépendants. Depuis 1999, le chiffre a plus que doublé.  

Emplois multiples

En Allemagne, le nombre de personnes ayant plusieurs emplois augmente. Si, en 2014, environ 1,9 million de personnes cumulaient plusieurs emplois, l’Agence fédérale pour l’emploi a enregistré en 2017 près de 3,3 millions de personnes ayant plusieurs emplois.  

Home office

De nombreux employés apprécient de pouvoir travailler parfois chez eux, afin d’éviter de longs temps de transport, de concilier profession et vie de famille ou de travailler de manière plus concentrée. Selon une étude de la fédération du numérique Bitkom, 39 pour cent des entreprises en Allemagne offrent à leur personnel une possibilité de « home office ». Environ 11 pour cent de tous les salariés travaillent en partie chez eux. 

Horaires flexibles

Beaucoup d’entreprises donnent le choix de l’heure du début du travail au lieu de la journée de travail fixe entre 9 et 17 heures. Toutefois, la plupart du temps, il y a une plage fixe lors de laquelle suffisamment de personnel doit être présent.

© www.deutschland.de