Un programme pour un monde durable

L’Allemagne promeut la durabilité dans le monde avec des innovations techniques. Découvrez ici le programme Client II.

L’industrie minière au Pérou
L’industrie minière au Pérou picture alliance/imageBROKER

Le programme Client II – Des partenariats internationaux pour les innovations du ministère fédéral de l’Education et de la Recherche porte sur plusieurs objectifs de développement durable de l’Agenda 2030. L’Allemagne soutient, avec 135 millions d’euros, plus de 50 projets qui contribuent avec des innovations techniques à faire baisser la pollution, à ménager les ressources et à créer un accès à l’énergie propre.

L’industrie minière au Pérou

L’industrie minière a une longue tradition au Pérou, qu’il s’agisse d’or, de cuivre, d’argent, de zinc ou d’étain. Mais l’extraction de minerais consomme beaucoup d‘énergie. Plus de 40 % de l’énergie consommée au Pérou l’est par l’industrie minière, avec des combustibles fossiles comme le charbon, le pétrole et le gaz naturel. Le projet SmartH2OEnergy, sous la direction de la RHTW Aachen, veut montrer que l’industrie minière peut être plus durable en misant sur la force de l’eau. Séparer le métal des roches consomme d’énormes quantités d’eau. Cette eau industrielle produit une électricité supplémentaire quand elle dévale une pente avec des turbines. Les eaux d’exhaure et celles à proximité des mines peuvent être utilisées pour produire de l’électricité. Cela a plusieurs atouts : les émissions de CO2 du secteur minier baissent et les communes environnantes peuvent être approvisionnées en électricité produite localement.

Vendanges dans la province sud-africaine de Westkap
Vendanges dans la province sud-africaine de Westkap picture alliance/dpa

L’agriculture en Afrique du Sud

L’eau est rare en Afrique du Sud, elle a beaucoup moins de précipitations qu’en moyenne mondiale. L’agriculture, notamment, consomme une grande partie des ressources en eau de l’Afrique du Sud. Dans la région de Westkap, on cultive du blé, du vin et des fruits ; la région est importante pour l’approvisionnement en nourriture du pays et les exportations croissantes vers l’Europe. Le projet germano-sud-africain FarmImpact doit permettre de faire baisser la consommation d’eau. Des haies coupe-vent freinent l’évaporation et diminuent les besoins en eau des cultures. En outre, des palpeurs au sol aident à déterminer les besoins en eau des plantes pour les irriguer de manière ciblée avec des systèmes contrôlables.

Traitement de crevettes destinées à l’exportation au Vietnam
Traitement de crevettes destinées à l’exportation au Vietnam picture alliance/ANN

La pisciculture au Vietnam

L’agriculture connaît aussi des limites au Vietnam, la croissance démographique augmentant la pression sur les surfaces agricoles disponibles. Le projet Shrimps, dirigé par l’Institut Fraunhofer des systèmes énergétiques solaires ISE, cherche une issue au problème. Des crevettes et des pangasius sont élevés dans les étangs et des installations photovoltaïques au-dessus des bassins doivent produire de l’électricité verte. Ainsi, les rares surfaces agricoles sont doublement utilisées. Cela garantit des emplois et fait avancer les énergies vertes sans recourir à des surfaces agricoles supplémentaires. 

© https://www.deutschland.de/fr

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: