Moins de travail, plus de vie privée

Les salariés allemands sont plus motivés et satisfaits que jamais. Une classe d‘âge fait exception.

Work Lifestyle Jobstudy EY
kite_rin - stock.adobe.com

Allemagne. Les salariés allemands sont plus motivés et satisfaits qu’il y a deux ans. C’est ce qui ressort de l’étude 2017 sur les emplois réalisée par la société de conseil en entreprise EY. Selon cette étude, 42 % des salariés sont très motivés au travail, alors qu’ils n’étaient que 34 % il y a deux ans. Et les deux tiers des salariés (68 %) sont totalement satisfaits de leur travail ; en 2015, c’était le cas de 56 % des salariés. Mais cela ne vaut pas pour toutes les classes d’âge.

Qu’en est-il des 21-30 ans ?

Les jeunes adultes sont sensiblement moins motivés et satisfaits que leurs ainés. Dans le groupe des 21-30 ans, 29 % sont très motivés alors que ce pourcentage est de 49 % chez les plus de 61 ans. Seuls 50 % des jeunes salariés sont satisfaits, contre 72 % chez les plus âgés.

Que veulent les jeunes ?

« Nombre de jeunes adultes ne trouvent pas uniquement une reconnaissance dans leur travail, dit Ulrike Hasbargen, partenaire chez EY, mais aussi dans leur vie privée. Ils veulent des horaires de travail souples et la possibilité de travailler à la maison pour mieux concilier vie familiale et vie professionnelle. »

Que peuvent faire les entreprises ?

Les jeunes salariés « attendent des hiérarchies horizontales et une atmosphère de travail agréable dans leur entreprise, dit Ulrike Hasbargen. Le plus grand défi est de garder longtemps les meilleures têtes. Les entreprises doivent motiver leurs collaborateurs sur le long terme et créer pour cela un système de rémunération et d’incitation attrayant. »

© www.deutschland.de