Améliorer le monde avec la consommation

Gérer de manière sociale et positive pour le climat : c’est ce que fait GoodBuy. Le fondateur Simon Böhnlein explique comment cela lui a permis de tenir pendant la crise de Covid-19.

Simon Böhnlein veut améliorer le monde de manière durable.
Simon Böhnlein veut améliorer le monde de manière durable. privat

Comment l’économie peut-elle être non seulement durable mais aussi sociale ? C'est la question que s'est posée le fondateur berlinois Simon Böhnlein. En novembre 2019, avec Paul Berg, il a ouvert la boutique sociale (en ligne) GoodBuy. Depuis, il essaie de rendre le monde meilleur par la consommation.

Simon, quel est votre concept pour GoodBuy ?
Nous vendons uniquement des produits qui apportent des solutions tout à fait concrètes à des problèmes mondiaux et locaux. Nous avons ouvert à Berlin un petit magasin avec une zone d’expédition. Nous envoyons nos produits commandés en ligne mais il est aussi possible de venir les retirer au magasin.

GoodBuy recherche actuellement un nouvel espace commercial – l’ancien est maintenant trop petit.
GoodBuy recherche actuellement un nouvel espace commercial – l’ancien est maintenant trop petit.
privat

A quels problèmes avez-vous été confrontés pendant la crise ?
Pendant les premières semaines de confinement nous n’avons pratiquement rien vendu – ce qui a bien sûr été un choc pour nous. Mais nous nous en sommes remis relativement vite et avons même dépassé l’objectif que nous nous étions fixé pour 2020, avant la pandémie.

Comment avez-vous réussi à vous en remettre aussi rapidement ?
La solidarité joue un grand rôle. Beaucoup de nos clients, pour nous soutenir, ont par exemple acheté des bons d’achat qu’ils utiliseront lorsque tout ira mieux.

La crise a montré qu’il est possible de changer très rapidement. Cela me donne de l’espoir.

Simon Böhnlein

Par l’intermédiaire d’un ami, j’ai été invité début mai sur le podcast le plus écouté d’Allemagne « Gemischtes Hack ». J’y ai présenté notre entreprise. Cela a été un véritable coup de chance. Peu avant le second confinement en décembre, il y avait même régulièrement des files d’attente devant notre magasin.  

Avez-vous l’impression que la crise a donné une plus grande importance à la durabilité ?
Je pense que cela avait commencé avant le Covid-19, par exemple avec Fridays for future. Pour moi, personnellement, le Covid-19 a plutôt mis en avant la durabilité sociale. En plus d'une révolution verte, comment pouvons-nous parvenir à ce que cela aille aussi à nouveau mieux pour les gens dans le monde entier ?

L’équipe de GoodBuy s’engage pour une économie qui a un effet positif sur le monde.
L’équipe de GoodBuy s’engage pour une économie qui a un effet positif sur le monde.
privat

Qu’est-ce qui vous donne de l’espoir face à la pandémie ?
La crise a montré qu’il est possible de changer très rapidement. Cela me donne de l’espoir. J’espère que la volonté politique, la faisabilité politique et le courage que nous avons vus pendant la crise continueront à exister pour ce qui est du changement social et écologique.

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: