« Augmenter la visibilité »

Tiaji Sio a lancé au ministère fédéral des Affaires étrangères l'initiative « Diplomats of Color ».

Tiaji Sio, fondarice de « Diplomats of Color »
Tiaji Sio, fondarice de « Diplomats of Color »

Tiaji Sio est diplomate et travaille actuellement à l’ambassade d'Allemagne à Hanoi. Avec son initiative « Diplomats of Color », elle veut promouvoir la diversité au ministère fédéral des Affaires étrangères.

Madame Sio, comment est née l’initiative « Diplomats of Color » ?
Je dois revenir un peu en arrière : je viens de Francfort sur le Main, une métropole à caractère international. J'ai grandi avec l'idée que la diversité était la norme. Lorsque j’ai commencé à travailler au ministère fédéral des Affaires étrangères, j’ai été surprise de constater que le groupe des employés n'était pas aussi diversifié que ce que j’avais connu à Francfort. J'ai donc pris contact avec d'autres personnes de couleur. Cela a commencé par des déjeuners informels et, au fil du temps, le groupe a grandi et nous avons décidé d’apporter des idées concrètes.

Quels sont vos objectifs ?
D’une part, nous constatons que des candidats potentiels issus de l’immigration trouvent qu'ils sont trop peu représentés au ministère fédéral des Affaires étrangères. Il s’agit donc de faire disparaître les barrières et d’augmenter la visibilité des personnes de couleur. De plus, il faut porter un regard critique et observer si les processus de sélection et de promotion sont perméables et équitables. Et le troisième sujet est de savoir si la lutte contre le racisme et la discrimination peut être davantage prise en compte dans l’éducation et la formation.  

Comment vous engagez-vous ?
En collaboration avec le délégué à l’intégration du gouvernement fédéral, nous avons par exemple lancé une campagne sur les médias sociaux. En outre, l’année dernière, nous avons organisé une série de rencontres avec des experts sur le thème de la critique du racisme et la lutte contre la discrimination et atteint plus de 3 000 personnes. Notre série de débats « Außenpolitik neu denken » (Repenser la politique étrangère) a débuté en avril.  

Considérez-vous que « Diplomats of Color » est un exemple pour l’ensemble de l’administration ?
Ce n’est pas un hasard si un tel processus de remise en question commence au ministère fédéral des Affaires étrangères. Grâce à un échange constant dans un contexte international, nous avons un accès plus facile aux sujets importants pour la société dans le monde entier. Le ministère fédéral des Affaires étrangères est très ouvert aux idées tournées vers l’avenir - nous profitons de cet avantage. Avec « DIVERSITRY », un nouveau réseau d'employés fédéraux issus de l'immigration, nous souhaitons étendre notre travail à tous les ministères fédéraux.

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: