Six caractéristiques de l’allemand

Voici quelques caractéristiques de l’allemand – des mots extrêmement longs à une lettre originale.

Tout ce qu’il faut savoir sur l’allemand.
Tout ce qu’il faut savoir sur l’allemand. dpa

1. On ne parle pas seulement l’allemand en Allemagne

L’allemand est la langue la plus parlée dans l’Union européenne – devant l’espagnol, le français et même l’anglais. C’est la langue officielle en Allemagne, en Autriche et au Liechtenstein, et l’une des langues officielles en Suisse et au Luxembourg. L’allemand se classe au onzième rang sur la liste des langues les plus parlées dans le monde. 

2. L’allemand a trois genres

Dans nombre de langues romanes, les substantifs sont soit masculins, soit féminins, c’est une vraie difficulté pour les anglophones. L’allemand en rajoute encore : un substantif peut aussi être neutre. Le genre d’un mot est déterminé uniquement par la grammaire. « Das Mädchen » (la fille), par exemple est neutre, alors qu’il s’agit d’une personne de sexe féminin.

En allemand, « das Mädchen » (la fille) n’a pas de sexe mais « eine Rübe » (une betterave) en a.

Mark Twain

3. Tous les substantifs ont une majuscule

En allemand, les substantifs ont une majuscule. Contrairement à l’anglais, cela ne vaut pas seulement pour les noms propres mais aussi pour les noms communs.

4. L’allemand a une lettre orignale

L’allemand utilise l’alphabet latin. Mais il a aussi une consonne originale, le ß appelé « Eszett ».  Cette lettre représente un double s, suit une voyelle longue ou une diphtongue et n’est jamais placée au début d’un mot.

5. Des mots qui n’existent qu’en allemand

Certains termes n’existent dans aucune autre langue. Ainsi, « fremdschämen » signifie avoir honte des actes de quelqu’un d’autre. Et « Fernweh », le contraire de « Heimweh », le mal du pays, décrit l’envie de voyages et d‘aventures.

6. Le mot allemand le plus long

L’allemand est connu pour ses mots infiniment longs. L’un des plus longs est « Grundstücksverkehrsgenehmigungszuständigkeitsübertragungsverordnung ». Cette expression vient du jargon bureaucratique. Mais pas de panique : un mot à rallonges peut se disséquer en ses parties. « Staubsauger » (aspirateur), par exemple, se compose des mots « Staub » (poussière) et « saugen » (aspirer).

© www.deutschland.de
 

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: