A goûter impérativement !

De expats décrivent ce qui fait l’essence de la cuisine allemande et les plats auxquels ils ne sauraient renoncer.

Tania Capel
Quatre expats vous révèlent leurs lieux culinaires préférés en Allemagne.

Pour la Kényane Tania (photo), la particularité de la cuisine allemande est qu’elle suit les saisons. Et Megan a retrouvé un bout de New York dans une boulangerie de Munich. Quatre expatriés décrivent les plats auxquels il vous faut impérativement goûter en Allemagne.

Tania Capel, 31 ans, conseillère en réseaux sociaux, Kényane. Elle s’est installée en Allemagne en 2015 (@african.abroad.blog).

« La cuisine en Allemagne est effectivement très saisonnière comparativement au Kenya où nous mangeons les mêmes plats toute l’année. J’adore par exemple la saison des asperges en Allemagne. Un plat allemand sans lequel je ne saurais vivre est le chou rouge traditionnel – du chou rouge doux-amer avec des pommes de terre sautées, un plat simple mais mon meilleur ami en hiver. J’ai eu une surprise agréable quand j’ai découvert les spécialités proposées sur les marchés de Noël. Je n’aurais jamais imaginé la magie du parfum particulier des marrons chauds sucrés et parsemés de cannelle ni toutes ces viennoiseries.

Il n’y a pas que de la cuisine allemande en Allemagne. Mon conseil à Francfort est la cuisine éthiopienne dans le restaurant African Queen, le plat est servi sur de grands tableaux pour toute la tablée et l’accueil me rappelle ma patrie. »

Luisa Weiss
Luisa Weiss Ramon Haindl

Luisa Weiss, 41 ans, auteure des livres de cuisine « My Berlin Kitchen » et « Classic German Baking », blogueuse cuisine à moitié Américaine (@wednesdaychef).

« La boulangerie-pâtisserie est le cœur de la cuisine allemande. Des délicieux petits pains de seigle au petit déjeuner à l’importance de l’heure du café avec un gâteau l’après-midi. J’aime le fait que les gâteaux ne soient pas considérés comme un péché malsain mais comme une partie très importance de la vie, au quotidien ou une fois par semaine.

Le milieu de la boulangerie-pâtisserie à Berlin a beaucoup évolué cette dernière décennie. Il y a aujourd’hui tant de boulangeries aux offres passionnantes. Nous adorons le pain au levain de Keit dans le quartier de Schöneberg et le pain et les gâteaux de La Maison dans celui de Kreuzberg. Il est intéressant que des boulangers-pâtissiers d’autres pays réussissent aussi bien ici, comme  Albatross à Kreuzberg (multinational), Sofi Bakery à Berlin Mitte (Danemark) et Sironi à Schöneberg (Italie). »

Jibran Shahid, 30 ans, chercheur pakistanais à l’Institut Fraunhofer, vit en Allemagne depuis le mois d’octobre 2014 (@desi.in.wonderland).

Jibran Shahid
Jibran Shahid

« J‘ai tout de suite remarqué la culture culinaire en Allemagne. Le seul repas chaud de la journée est le déjeuner. Le petit-déjeuner et le dîner se composent normalement d’aliments froids comme du pain, du fromage, de la confiture, de la salade. Cela m’a surpris car, au Pakistan, on ne considère pas un repas froid comme un vrai repas. La première fois que des amis allemands m’ont invité le soir à un « Abendbrot », je pensais qu’il s’agissait d’une entrée. Mais aujourd’hui, six ans plus tard, je dîne volontiers d’un bon pain et d’un bon fromage. ».

Megan Byrne Puhl, 34 ans, anthropologue américaine et mère de deux enfants (@thewanderingpuhls).

Megan Byrne Puhl
Megan Byrne Puhl

« Comme nous ne vivons ici que depuis mai 2020, il a été difficile de se faire une idée de la cuisine allemande en raison du confinement dû au coronavirus. Mais, dans notre voisinage, nous avons découvert des trésors cachés auxquels nous sommes très attachés. A Munich, il y a des bretzels partout, mais ils ne sont nulle part ailleurs aussi moelleux et frais qu’au Café Konditorei Hermann. Monsieur Arthur fait tout à la main, chaque jour. Il gère son modeste magasin depuis des décennies, il est seul pour préparer ses bretzels et servir la clientèle. Si vous voulez du sucré, essayez son gâteau marbré, c’est une merveille. Un autre bijou dans le quartier huppé de Westend à Munich, que les expats apprécieront sûrement, est un magasin de bagels appelé Onofrio‘s Appetizing Store. Dans ce petit magasin chic, vous trouverez des bagels au moins aussi bons qu’à New York. »  

© https://www.deutschland.de/fr

 

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: