Le cheminement des mots

Y a-t-il des mots allemands dans votre langue ? Ce n’est pas par hasard. Nous vous en expliquons les raisons et révélons quelques faits amusants.

Les mots migrent vers d’autres pays et d’autres langues
Les mots migrent vers d’autres pays et d’autres langues Pixel-Shot - stock.adobe.com

En apprenant l’allemand, avez-vous parfois rencontré des mots que vous connaissiez déjà car ils existent dans votre langue ? Par exemple « Kindergarten » ou « Wunderkind » si vous venez d’un monde anglophone ou  « Butterbrot » (« buterbrod ») dans le monde slave ?   

 « Des mots issus de l’immigration »

Il y a de nombreuses raisons à cela. La plupart du temps, les mots ont migré avec les gens en raison du travail, du commerce ou de la migration vers d’autres pays – c’est pourquoi on les appelle  « mots migrants » ou encore « mots issus de l'immigration ».

Wanderworte
Ce « choix de mots » provient des résultats du sondage « Ausgewanderte Wörter » (mots émigrés) du Conseil de la langue allemande I Mis aimablement à disposition par le Goethe-Institut e.V.  
© Goethe-Institut
 

 

Les mots n’ont toutefois pas toujours le même sens dans l’environnement linguistique d’origine et celui du nouveau pays. En Russie, sur un « Butterbrot » (deux tartines de pain beurré accolées), par exemple, il peut y avoir du fromage, de la saucisse ou du caviar – mais pas de beurre. Et, en Bulgarie, il n’est pas recommandé d’aller au bureau en portant un « Anzug », car cela ne signifie pas « costume » comme en allemand mais seulement « survêtement ».  

Les caractéristiques d’un monde en réseau

Le fait que la langue évolue constamment et que des mot soient diffusés dans différents espaces linguistiques est la caractéristique d’un monde en réseau. Les mots composés allemands, en  particulier, s'établissent dans d'autres langues parce que les débats à leur sujet se sont étendus de l’Allemagne à ces pays. C'est par exemple le cas de « Waldsterben » en français ou de « Weltanschauung » et de « Zeitgeist » qui ont été adoptés dans plusieurs langues. En anglais, cela a donné naissance à l'adjectif « zeitgeisty ».

Les mouvements migratoires ne se font évidemment pas dans un seul sens. L’allemand aussi adopte sans cesse de nouveaux mots, essentiellement de l’anglais mais aussi de plus en plus de langues germaniques du nord telles que le norvégien, le danois et le suédois. Alors qu’aux Etats-Unis les gens utilisent les mots « Kaffeeklatsch » et  « Gemuetlichkeit » pour parler de convivialité autour d’une tasse de café, les jeunes en Allemagne qualifient cette atmosphère de « hygge ». C’est un mot danois qui caractérise beaucoup mieux cette atmosphère confortable, avec des meubles en bois, installé sur un canapé, des chaussettes en laine aux pieds et une tasse de thé à la main.   

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: