Dix faits sur l’alimentation durable

Nous vous présentons quels aliments durables se trouvent sur la table des Allemands, que ce soit des produits régionaux, végétariens ou végan.

En Allemagne, les gens attachent de l'importance à la région en faisant leurs achats.
Les gens attachent de l'importance à la région en faisant leurs achats. Zoran Zeremski - stock.adobe.com

1. Pour 82 pour cent des Allemands, la culture régionale des aliments est importante. Cela concerne particulièrement les œufs (86 pour cent) ainsi que les fruits et les légumes (86 pour cent). Mais les consommateurs allemands donnent également la préférence à des produits régionaux pour le pain et la pâtisserie (83 pour cent), la viande et la charcuterie (78 pour cent) et les produits laitiers (71 pour cent).

2. 87 pour cent des Allemands pensent que la consommation de produits régionaux peut contribuer à mieux nourrir une population mondiale croissante.

3. 46 pour cent des personnes de 14 à 29 ans estiment en outre que la viande produite en laboratoire pourrait être une bonne solution pour nourrir la population mondiale.

What Germans like to eat.

4. 73 pour cent des personnes en Allemagne considèrent qu’un élevage respectueux des animaux est important. C’est pourquoi 86 pour cent d’entre elles soutiennent l’introduction du label national prévu par le gouvernement fédéral certifiant le bien-être animal.

5. L’indication que le produit  provient d'un élevage respectueux des animaux est même plus importante que celle de la date de péremption sur les aliments.

6. Le nombre de végétariens a doublé de 2020 (cinq pour cent) à 2021 (dix pour cent).

7. La consommation de viande et de charcuterie a par contre baissé. En 2015, 34 pour cent des gens en Allemagne avaient chaque jour de la viande dans leur assiette ; en 2021, ils ne sont plus que 26 pour cent. Davantage d'hommes (33 pour cent) que de femmes (18 pour cent) consomment quotidiennement de la viande.

8. La consommation de produits de substitution d'origine végétale est populaire en Allemagne. Les jeunes (19 à 29 ans) en particulier optent souvent pour des alternatives végétariennes ou végétaliennes au lait et à la viande (47 pour cent) et 17 pour cent en consomment même plusieurs fois chaque jour.

9. Plus le lieu de résidence est grand, plus la  proportion de personnes consommant régulièrement des produits de substitution est importante. Elle est de 20 pour cent dans les localités de moins de 5 000 habitants et de 46 pour cent dans les villes de plus de 500 000 habitants.

10. La protection du climat joue un rôle important dans le choix de produits de substitution. Les personnes qui ont déjà acheté des ersatz de viande ou de produits laitiers le font essentiellement par curiosité (71 pour cent), puis par un intérêt pour le bien-être des animaux (59 pour cent) et pour des raisons de protection du climat (54 pour cent).

*Source : Rapport 2021 sur la nutrition

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: