Adapter le travail à la vie

Des modèles de carrière flexibles pour les parents ou des emplois pour les réfugiés – ces projets donnent de nouvelles impulsions pour le travail moderne.

Les créatrices de « Tandemploy » Anna Kaiser et Jana Tepe
Les créatrices de « Tandemploy » Anna Kaiser et Jana Tepe Tandemploy

Avec le concours « Ausgezeichnete Orte im Land der Ideen », l’initiative « Deutschland – pays des idées » distingue chaque année des projets apportant des réponses innovantes aux questions sociétales. Par exemple de nouveaux modes de travail pour une société en transformation.

Tandemploy : faciliter le job sharing

Avec une nouvelle technologie, la plateforme berlinoise Tandemploy donne des envies de travail à temps partiel. Le partage du travail est la solution idéale pour tous ceux qui ont besoin de plus de temps pour leur famille ou d’autres projets sans renoncer pour autant à leur métier. A l’adresse tandemploy.com, les personnes intéressées trouvent des partenaires pour partager le travail et des entreprises ouvertes à ce mode de travail. La recherche ciblée de partenaires est facilitée par un algorithme de rapprochement des personnes élaboré par des chercheurs qui compose des équipes sur mesure. Une situation gagnant-gagnant pour les actifs et les entreprises qui ne paient qu’un salaire pour une double compétence.

Coworking Toddler : un bureau et sa crèche

Les parents travaillent, des éducateurs prennent les enfants en charge – dans la crèche voisine. C’est l’idée de Coworking Toddler, un espace de cotravail berlinois intégrant la prise en charge des enfants. Son grand avantage est la proximité spatiale. Il permet de prendre le temps d’allaiter, de manger ensemble ou de se faire un câlin de temps en temps. Un texto ou un appel suffit et les parents sont tout de suite là quand l’enfant les réclame. Dans un espace à l’écart de la crèche, les parents peuvent travailler dans une atmosphère productive au lieu d’être seuls devant leur écran à la maison. Coworking Toddler aide à concilier travail et vie familiale – associant les exigences du travail moderne et les besoins des parents et des enfants.

Coworking Toddler : au travail, les enfants sont pris en charge
Coworking Toddler : au travail, les enfants sont pris en charge Kfir Harbi

Social-Bee : des opportunités de travail pour les réfugiés

Les réfugiés ont souvent du mal à prendre pied sur le marché de l’emploi. Les obstacles bureaucratiques font souvent obstacle à leur embauche. Social-Bee veut changer cet état de chose avec une agence de travail intérimaire. Cette start-up sociale munichoise embauche des réfugiés, les forme au niveau linguistique et professionnel et les met en contact avec des entreprises partenaires. Social-Bee jette ainsi des ponts : les réfugiés ont une nouvelle perspective de travail, les entreprises des salariés motivés – sans bureaucratie et avec l’opportunité de se découvrir sans engagement avant d’en venir à une embauche durable. Cela favorise l’intégration et renforce la cohésion de la société.

Workeer : une bourse de l’emploi pour les réfugiés

Nombre de réfugiés ont pour but principal d’accéder au marché de l’emploi allemand et de pouvoir subvenir soi-même à ses besoins. La plateforme en ligne workeer.de aide à rechercher un job. Les personnes intéressées peuvent y rechercher un emploi dans toute l’Allemagne et présenter leur profil, allant de leur C.V. à leur statut actuel en passant par leurs connaissances linguistiques, aux employeurs potentiels. Les utilisateurs du site y trouvent aussi les adresse d’initiatives qui aident les réfugiés à chercher un travail ou à se former, par exemple avec des cours de langue ou une préparation à la candidature.